Face à l'info

Face à l’info 8 Mars 2021 HD (CNews)

Face à l’info du 8 Mars 2021, en HD. Avec Eric Zemmour et Christine Kelly.

Le direct


La diffusion en direct est maintenant terminée.

Vidéo


Face à l’info 8 Mars 2021, format vidéo.

Audio


Format audio.

Listen to « Face à l’info du 08 Mars 2021 Audio » on Spreaker.

Abonnement par email


Soutien Paypal

Cliquez sur « Faire un don » si vous souhaitez soutenir financièrement le blog.

Contact

Pour toute question ou tout commentaire, veuillez nous contacter par email à l’adresse suivante : dissidentofficiel@ericzemmour.org

Jean H

View Comments

  • your transmission has plenty of interruptions! only 'face a l'info' has that problem. bad faith??

  • Je capte cette chaine chinoise par satellite.
    Je n'ai rien à dire contre, on apprend des choses. C'est soft, c'est très bien pour ceux, qui veulent apprendre le chinois.
    Il y a même les sous-titres pour les feuilletons, documentaires et même avec des voix françaises.

    Par contre...aucun mot...sur les banlileues, les chances intouchables de la ripoublique, les Hlms et leurs millions de paraboles...
    pour capter les chaines du Maghreb, des chaines turcs, des chaines du Golf arabique, des chaines islamistes...

  • @Gervais

    que pensez vous du clito exposé place du trocadero..

    amusant non ?

    Ah cette gauche...

    rien de nouveau en absurdie..

  • Il faudra dire à Zemmour que La fusillade de la rue d Isly est faite par l armée française, ce sont les massacres d Oran qui sont l oeuvre du FLN.

    • Exactement, et il doit dire également le 19 mars et non pas 18. A vouloir trop parler.....

    • La fusillade de la rue d'Isly a été déclenchée sur ordre de De Gaulle et les massacres d'Oran sont l’œuvre du FLN mais avec l'ordre donné par De Gaulle à l'armée française (Gal Katz) de ne pas intervenir. Et M. Zemmour n'aime pas mettre son grand homme en cause !

  • En août 2019, Régis de Castelnau constatait et déplorait le silence concernant le 250e anniversaire de la naissance de Napoléon (né le 15 août 1769).
    Sur son blog, j'avais écrit quelques commentaires.

    Je constatais qu’en 1969, pour le bicentenaire de la naissance du futur empereur, il y eut de nombreuses émissions radiophoniques et télévisuelles sur Napoléon.
    Mais, de nos jours, l’Histoire est bradée.

    Dans l’oeuvre de Napoléon Bonaparte, il y a du positif et du négatif.
    C’est un personnage de poids dans l’Histoire de France et le silence le concernant est donc une anomalie.

    Sur 2 points critiquables, il faut relativiser.

    – Bonaparte est arrivé au pouvoir à la suite d’un coup d’Etat (18 brumaire an VIII soit le 9 novembre 1799). Ce n’est pas bien. Mais, sous le Directoire (octobre 1795 à novembre 1799), il y avait quasiment un coup d’Etat par an organisé par la majorité des Directeurs ou par les assemblées (Cinq-Cents et Anciens) : 18 fructidor an V (septembre 1797), 22 floréal an VI (mai 1798), 30 prairial an VII (juin 1799).

    – Bonaparte (Premier Consul) a rétabli l’esclavage en 1802. On peut certes critiquer cela. Mais, on peut constater que l’abolition de l’esclavage votée par la Convention en 1794 fut peu appliquée.
    ° Esclavage effectivement aboli en Guadeloupe. Aboli aussi à Haïti mais en raison de la révolte organisée par Toussaint Louverture.
    ° La Martinique fut occupée par les Anglais.
    ° Esclavage non aboli ni à la Réunion ni à l’ile Maurice.
    Ajoutons que, sur ce sujet, Napoléon suivait ce qui se passait à son époque : l’Angleterre ayant aboli la traite en 1807, l’Empereur l’abolit en 1815 (lors des Cent Jours), abolition confirmée par la Restauration en 1817-1818 (1).

    (1) Eric Zemmour a fait un lapsus en disant (dans l'émission) que, lors des Cent-Jours, Napoléon avait aboli l'esclavage. Rappelons que cette abolition dans les colonies françaises date de 1848 (on fait souvent allusion au rôle de Victor Schoelcher) et je suis convaincu que Zemmour le sait.
    On peut certes comprendre que l'abolition de la traite était un premier pas vers l'abolition de l'esclavage.

  • En août 2019, Régis de Castelnau critiquait un élu communiste d'Aulnay-sous-Bois qui avait saisi le tribunal administratif contre la municipalité qui voulait baptiser un square "Napoléon Bonaparte".
    Il rappelait que des historiens soviétiques avaient beaucoup parlé de Napoléon. Parmi eux, il y avait Eugène Tarlé. Certes, écrivait-il, avec dogmatisme marxiste "gage de survie" sous Staline.

    J'avais écrit un commentaire.
    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Concernant l’historien soviétique Eugène Tarlé (1874-1955), spécialiste de Napoléon.
    Quand il écrivait, en 1937, il devait être, en effet, extrêmement prudent : c’était la période la plus violente des « purges » staliniennes.

    D’autant que Tarlé avait été arrêté en 1931.
    En effet, dans le passé, il avait été proche des Constitutionnels Démocrates (ou KD, ou Cadets).
    Ce parti était celui d’une opposition libérale au pouvoir tsariste, mais en 1917, il était à droite de « l’échiquier » politique. Les KD étaient plus à droite que les bolcheviks, mais aussi que les mencheviks et les socialistes-révolutionnaires (parti de Kerenski).
    Les dirigeants des Cadets étaient le prince Lvov (chef du gouvernement provisoire de mars à juillet 1917, avant Kerenski) et Pavel Milioukov.

    Paradoxalement, après sa libération de prison, Eugène Tarlé était protégé par Staline.
    Mais, on sait que la protection du dirigeant de l’URSS pouvait disparaitre rapidement, avec des risques mortels.
    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Concernant les purges staliniennes, je m'étais aussi rappelé d'une émission d'histoire de Franck Ferrand sur Europe 1.
    Il avait parlé du réalisateur soviétique Eisenstein (1898-1948).

    Concernant les « purges » staliniennes, c’était souvent « la loterie ».
    Ainsi, le réalisateur Serguei Eisenstein (« Octobre », « le cuirassé Potemkine », « Alexandre Nevski », etc…) était « dans le collimateur » car il était attaqué par le dirigeant de l’administration centrale du cinéma. Mais, ce fut le dirigeant qui fut arrêté et fusillé en 1938. Eisenstein fut « sauvé par le gong ».

  • Concernant la Commune de Paris (mars à mai 1871), la répression est souvent appelée "la semaine sanglante".
    Une chanson de Jean-Baptiste Clément (auteur aussi du "temps des cerises") est ainsi intitulée.

    Extraits.

    Sauf des mouchards et des gendarmes
    On ne voit plus par les chemins
    Que des vieillards tristes en larmes
    Des veuves et des orphelins.

    Paris suinte la misère
    Les heureux mêmes sont tremblants
    La mode est aux conseils de guerre
    Et les pavés sont tous sanglants.

    Oui mais, ça branle dans le manche
    Les mauvais jours finiront
    Et gare à la revanche
    Quand tous les pauvres s'y mettront.

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------
    Le militaire le plus répressif contre la Commune de Paris était le général Gaston de Galliffet (1831-1909).

    En 1899, le gouvernement du "bloc des gauches" était présidé par Waldeck-Rousseau.
    Il comprenait un socialiste : le futur président de la République de droite (entre 1920 et 1924) Alexandre Millerand.
    Le ministre de la guerre était Galliffet.
    La présence d’un socialiste aux côtés de Galliffet provoqua un scandale dans la IIe Internationale.
    En 1904, l’Internationale vota une résolution demandant aux partis membres de ne pas participer aux gouvernements, même de gauche.

    En France, en dehors de la période d’Union Sacrée (1914-1917), la SFIO (fondée en 1905) ne participa à aucun gouvernement jusqu’au Front Populaire (gouvernement Blum en 1936) (1).

    En Espagne, le PSOE participa au début de la IIe République (1931 à 1933). Mais déçu, il décida d’appliquer la résolution de 1904. Même après la victoire du Frente Popular (février 1936) et même après le début de la guerre civile (juillet 1936), il n’y eut pas un ministre PSOE. Bien sûr, avec la bataille de Madrid, le PSOE ne put éviter de diriger le gouvernement à partir de septembre 1936 (gouvernement Largo Caballero puis Negrin en mai 1937).

    (1) Des socialistes furent ministres et même chefs du gouvernement.
    Citons le plus connu : Aristide Briand.
    René Viviani, chef du gouvernement le 1er août 1914 (début de la 1ere guerre mondiale) était aussi socialiste.
    Mais, ces socialistes-là ne rejoignirent pas la SFIO.

  • Bonjour,

    Il y avait aussi des historiens communistes ou proche du PCF qui étaient défenseurs de Napoleon dans les année 1960 ... (malheureusement, le PCF actuelle a sombré dans l eurocommunisme et n a plus rien à voir avec son illustre prédecesseurs) : je vous invite à regarder cette émission de TVLIBERTÉ sur Napoléon avec Thierry Lentz : https://www.tvlibertes.com/passe-present-n284-la-verite-sur-les-esclavages
    En URSS, il y avait aussi l historien Albert Sacharowitsch Manfred de Napoleon mais qui est moins connu en Occident.
    Concernant la période stalinienne, il y a un excellent livre que vous pouvez lire, c est : https://editionsdelga.fr/produit/et-pour-quelques-bobards-de-plus/ ou quelques articles du PRCF (lisez les liens qu ils donnent dans le corps du texte qui sont plus instructif) --> https://www.initiative-communiste.fr/articles/la-foutaise-anticommuniste-des-100-millions-de-morts-par-bruno-guigue/
    Bonne journée.

  • Cette émission est incroyable. Zemmour est brillant. COmment fait-il pour savoir autant de choses sur tous les sujets?

    • C'est surtout que ton niveau est atrocement bas, quel aveu d'échec pour la France !

Share
Published by
Jean H

Recent Posts

Discours d’Eric Zemmour en direct suite aux résultats des législatives : «Il faut continuer le combat!» (Vidéo complète)

Les résultats des élections législatives sont tombés et c'est une déception pour les militants de…

2 mois ago

AU COEUR DU Z – Immersion dans le Var avec Eric Zemmour (Vidéo complète)

Eric Zemmour a publié à l'instant une vidéo très spéciale sur sa chaîne Youtube. C'est…

2 mois ago

Eric Zemmour face à Apolline de Malherbe sur RMC : «On endoctrine nos enfants à l’école, je vous assure» (Vidéo complète)

Eric Zemmour est l'invité d'Apolline de Malherbe ce jeudi matin. Interrogé sur la question de…

2 mois ago

Tribune d’Eric Zemmour dans Le Figaro : «Ma lettre aux parents français» (Article complet)

Eric Zemmour a publié ce mercredi une tribune dans Le Figaro, journal pour lequel il…

2 mois ago