Face à l’info 9 Décembre 2020 HD (CNews)

Face à l’info du 9 Décembre 2020, en HD. Avec Eric Zemmour et Christine Kelly.

Le direct


La diffusion en direct est maintenant terminée.

Vidéo


Face à l’info 9 Décembre 2020, format vidéo.

Contact

Pour toute question ou tout commentaire, veuillez nous contacter par email à l’adresse suivante : dissidentofficiel@ericzemmour.org

30 Comments

  • Pepe
    Pepe
    décembre 9, 2020 at 1:39

    Sur les mathématiques, Marc Menant a fait allusion au théorème de Fermat.
    Est-ce « ce Fermat-là » ?
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_de_Fermat

    Reply
    • Jacques-Aubin
      Jacques-Aubin
      décembre 9, 2020 at 3:18

      Magnifique Zemmour ce soir.
      Les trois éléphants c’est la vérité denotre situation. Pour nos gouvernants, c’est les trois petits singes : ne rien voir, ne rien entendre et ne rien dire…tout vatrès bien madame la marquise !

      Rien à battre des états d’âmes des footeux cousus de fric…degré zéro de la pensée.

      Reply
      • Pepe
        Pepe
        décembre 9, 2020 at 6:11

        Alors, les joueurs « cousus de fric » comme l’écrit avec raison Jacques-Aubin ont non seulement mis un genou à terre, mais en plus, ils ont levé le poing.

        Quel geste révolutionnaire ! Dans les années 30, à gauche, au Front Populaire en France, au Frente Popular en Espagne, …, on levait le poing. C’était une manière de contrer le bras levé des fascistes et des nazis.

        Puis, on a vu les « révolutionnaires » chanter « l’Internationale » en levant le poing.
        Donc, ces joueurs de foot seraient des révolutionnaires, défenseurs de la classe ouvrière ?
        Vu le fric qu’ils gagnent, ce ne serait pas plutôt des rrrrrrévolutionnaires ? (Plusieurs « r » volontaires).

        Pendant les 2/3 de la période où j’ai été au PCF, le secrétaire général était Georges Marchais.
        Il disait : « Nous ne sommes pas le parti du poing levé, nous sommes le parti de la main tendue ».

        Je ne suis plus membre d’un parti, mais j’ai plus de sympathie pour ce que disait Marchais que pour le poing levé des « rrrrrévolutionnaires » de pacotille que sont les footballeurs professionnels ou les manifestants en faveur de Traoré.
        Pour reprendre les propos de Karl Marx, je pense que les Traoré ne sont pas membres du prolétariat. Ils sont plutôt membres du lumpenprolétariat.

    • Eli
      Eli
      décembre 10, 2020 at 6:22

      Oui. Son dernier theoreme a ete prouver par Andrew Wiles.

      Reply
  • ABCDXYZ
    ABCDXYZ
    décembre 9, 2020 at 3:04

    Ces-gens-là ils sont tous tombés dans les pommes !
    Les Pommes à Qui ? Comment ? Pourquoi ? Depuis quand ?
    Pas un seul mot sur ce qui s’est passée hier soir au ,,Parc des Princes’’ (le stade) !!!!!!!!!!!!!
    La Manipulation Absolue ! Voilà, réellement, une ,,démocratie populaire’’ !

    Reply
    • ricauret
      ricauret
      décembre 9, 2020 at 3:20

      lorsque une femme a dit que les blancs étaient des sous chien tout le monde a ferme sa gueule oui la gueule un blanc jaune un rouge c est normal un black c est pas normal

      Reply
      • Pepe
        Pepe
        décembre 9, 2020 at 3:44

        Cette dame qui parlait des « souchiens » avec un jeu de mots évident concernant les Français de souche est Houria Bouteldja.
        C’est une des dirigeantes du PIR (Parti des Indigènes de la République).
        Ce qui est grave, c’est que des gens de gauche font l’éloge de cette personne. Je pense à Danielle Obono, députée de la France Insoumise.
        De plus, il est arrivé que des partis de gauche manifestent avec ce parti racialiste. Voici une critique de Jack Dion (de « Marianne », ancien membre du PCF) contre les gens de gauche qui copinent avec ces racialistes (texte de 2015) :
        https://www.marianne.net/agora/les-signatures-de-marianne/quand-la-gauche-radicale-sacoquine-avec-des-accros-de-lintegrisme

        Pour montrer le racisme d’Houria Bouteldja, voici une de ses réflexions :
        – Quand une femme noire est violée par un homme blanc, elle doit porter plainte. (Là, je suis d’accord).
        – Mais, quand une femme noire est violée par un homme noir, elle ne doit surtout pas porter plainte, selon H. Bouteldja. Si cette réflexion n’est pas du racisme, on se demande ce que c’est !!!

    • monopsome
      monopsome
      décembre 9, 2020 at 3:29

      Appellez un être humain un noir pour le distinguer d’une masse..
      si je vous dis le rouquin, vous là bas
      où le grand , ou le petit homme

      Allez*vous me traitez de rouquinophobe ou de nanophobe , on marche sur la tête..

      le type n’a pas dit sale nègre ou sale bougnoule..

      il a dit le noir là bas..

      On marche sur la tête

      vous êtes une synthèse l’americain

      Reply
    • Anonyme
      Anonyme
      décembre 10, 2020 at 6:37

      C’est tout ce que vous avez trouvé cette fois ? J’ai l’impression que vous êtes à cours d’argument

      Reply
      • Jacques-Aubin
        Jacques-Aubin
        décembre 10, 2020 at 10:27

        Tenez l’Anonymus inconnu, ça devrait mieux vous convenir comme argumentaire : routmoute de mes deux !

        https://youtu.be/AKol0hxiVMA à 02.00 ça devrait concurrencer le menhir, mais…vous êtes peut-être roux comme Danny ?

  • Pepe
    Pepe
    décembre 9, 2020 at 3:16

    Concernant le niveau scolaire, Eric Zemmour a fait allusion à l’époque où Lionel Jospin était ministre de l’Education Nationale (1988-1992).
    En effet, à l’époque, j’étais instituteur et, comme dit Zemmour, l’idéologie défendue était « l’enfant au centre du système » (l’enfant, pas l’enseignement), c’était « l’enfant construit lui-même ses apprentissages ». Autrement dit : le travail de l’enseignant n’est pas d’apporter des connaissances, mais d’aider l’élève à les découvrir. C’est le pédagogisme.

    Sur ce blog, le 4 juillet, j’avais répondu à quelqu’un en précisant ce qu’est le pédagogisme.
    J’avais cité des livres de Marc Le Bris, Rachel Boutonnet et Jean-Paul Brighelli.

    Le livre de Rachel Boutonnet donnait des exemples de ce que certains « formateurs » leur disaient dans leur formation :
    https://zemmour.com/face-a-linfo-3-juillet-2020-hd-eric-zemmour-vs-raphael-enthoven-en-direct/#comment-7958

    Reply
    • Pepe
      Pepe
      décembre 9, 2020 at 3:30

      Eric Zemmour a aussi parlé du discours tenu pendant au moins 2 décennies par les idéologues de l’Education Nationale.
      Contrairement à la réalité que constataient bon nombre de personnes (des enseignants, des parents, …), ces idéologues serinaient : « le niveau monte ».

      On a vu d’anciens ultra-gauchistes de l’après mai 68 se transformer ensuite en défenseurs de cette idéologie.

      En 1971, Christian Baudelot et Roger Establet écrivirent « l’école capitaliste en France ». ce livre qui comprenait des citations du « président Mao » et du « camarade Lin Piao » (1). Il voulait montrer, selon des théories ultra-gauchistes, que l’école, en France, était au service du capitalisme.

      Comme bon nombre d’idéologues soixante-huitards, ils se rallièrent vite au Système (surtout quand le PS fut au pouvoir) et en 1989, ils écrivirent « le niveau monte ».

      (1) Lin Piao (ou Lin Biao) était le N°2 de Mao lors de la Révolution Culturelle en Chine (1966-1969). En septembre 1971, il mourut, probablement liquidé sur ordre de Mao.

      Reply
    • babelle
      babelle
      décembre 9, 2020 at 3:39

      les profs donnent leur cours, vous avez compris tant mieux, vous n’avez pas compris, tant pis aucune explications ne seras données a l’élève en difficultés les jeunes profs n’ont plus la passion du métier, je ne veux pas généralisé car certains son passionné et veulent transmettre leur savoir.
      le redoublement permettait a l’élève de combler les lacunes qui l’empéché d’avancé mais le redoublement qui reste exceptionnel fait que l’enfant se trouve en echec total en classe supérieur.

      Reply
      • Pepe
        Pepe
        décembre 9, 2020 at 3:53

        @ Babelle.

        Certes, il y a parfois le comportement des professeurs.
        De plus, on sait que, de nos jours, ceux qui sont bons en mathématiques ne veulent pas être enseignants, donc on recrute des profs de math qui ont un mauvais niveau.

        Mais, je crois que l’effondrement du niveau scolaire depuis 3 décennies (j’étais encore en activité à l’époque) est dû à des réformes calamiteuses liées aux idéologies pédagogistes. Des politiques, des idéologues et l’Administration de l’Education Nationale ont une lourde responsabilité.

        Ci-dessus, j’ai critique le ministre Jospin (de son temps, j’étais encore en activité).
        Mais, je crois que les ministres de François Hollande, Vincent Peillon et surtout Najat Vallaud-Belkacem ont été pires (là, j’étais à la retraite).

      • babelle
        babelle
        décembre 10, 2020 at 5:27

        bonjour pepe

        je suis tout a fait d’accord avec vous, ce que j’ai mentionné n’est pas la seule raison de l’effondrement des résultats scolaire bien entendu, tout ce que vous cité vient compléter mes propos , il serait injuste de rejeter la faute uniquement sur les profs, le changement de pédagogie depuis de nombreuses années est bien plus responsable de la situation

  • ricauret
    ricauret
    décembre 9, 2020 at 3:31

    dans l algèbre de boule remplacer les 1 et 0 par des interrupteurs 1 ferme 0 ouvert et tout s’eclaire si j ose dire

    Reply
  • Pepe
    Pepe
    décembre 9, 2020 at 3:55

    Allez, puisqu’on a fait allusion pendant l’émission (lors de l’intervention d’Eric de Riedmatten) à la chanson « Made in Normandie » (de Stone et Charden), la voici :
    https://www.youtube.com/watch?v=HW14ZFtXRHI

    Reply
  • Pepe
    Pepe
    décembre 9, 2020 at 6:20

    Plus haut, Jacques-Aubin a fait allusion aux joueurs professionnels « cousus de fric ».
    J’ai répondu concernant leur poing levé (en plus du genou à terre).
    Quels rrrrrrrévolutionnaires !

    De plus, Jacques-Aubin a écrit : « Tout va très bien Madame la Marquise ».
    On sait que c’est une chanson des années 30, des « collégiens » de Raymond (Ray) Ventura.

    Allez, passons cette chanson avec une vidéo de 1967.
    Les chanteurs sont : Sacha Distel (neveu de Ray Ventura), Jean-Pierre Cassel, Jean-Marc Thibault, Roger Pierre et Jean Yanne :
    https://www.youtube.com/watch?v=T5WdpSPeQUE

    Reply
  • Pepe
    Pepe
    décembre 9, 2020 at 8:12

    Marc Menant dit qu’Aristide Briand était socialiste mais n’était pas au parti socialiste en 1905.

    A la fin du XXe siècle, il y avait dans plusieurs pays un seul parti socialiste : PSOE en Espagne, SPD en Allemagne, un en Russie (avec Plékhanov), …

    En France, c’était la dispersion. Il y avait 4 partis :
    – Le POF, marxiste, de Jules Guesde.
    – Un parti blanquiste, d’Edouard Vaillant.
    – Un parti révolutionnaire de Jean Allemane.
    – Un parti réformiste : les possibilistes de Paul Brousse.
    Et il y avait aussi des socialistes indépendants : Jean Jaurès, Aristide Briand, Alexandre Millerand, …

    Au début du XXe siècle, il y a des regroupements :
    – Les possibilistes et les socialistes indépendants forment le parti socialiste français.
    – Les partisans de Guesde et ceux de Vaillant forment le parti socialiste de France.
    – Allemane est à part.

    En 1905, ces partis fusionnent en créant la SFIO (Section Française de l’Internationale Ouvrière).
    Les principaux dirigeants sont Jaurès et Guesde.

    Mais, il y a un problème pour certains.
    En 1899, le gouvernement de gauche de Waldeck-Rousseau comprenait un socialiste : Alexandre Millerand. Mais un autre ministre était le général de Galliffet. Or, ce dernier avait été un des plus répressifs contre la Commune de Paris en 1871. Cela crée un scandale dans le IIe Internationale. Une résolution de cette dernière décida que les partis membres ne devaient pas participer aux gouvernements.

    Donc, être membre de la SFIO empêchait d’être ministre.
    Il n’y eut pas de ministre SFIO jusqu’à 1914.
    Pendant la 1ere guerre mondiale, la SFIO avait des ministres jusqu’à 1917 : « Union Sacrée ».
    Elle quitta le gouvernement et n’eut plus de ministres jusqu’à 1936 : gouvernement de Front Populaire dirigé par Léon Blum.

    En 1905, les socialistes qui souhaitaient être ministres n’entraient pas à la SFIO, ils étaient « républicains socialistes.
    Citons parmi eux : Aristide Briand, René Viviani (chef du gouvernement au début de la 1ere guerre mondiale), Paul Painlevé, etc…

    Reply
  • Jacques-Aubin
    Jacques-Aubin
    décembre 10, 2020 at 4:31

    Muchas gracìas Pepe pour madame la marquise. C’est toujours cette image qui me vient à l’esprit quand j’entends nos gouvernants depuis 40 ans nous dire que tout va trés bien !
    Je n’arrive même plus à me mettre en rage tellement la chose m’est devenue comique quand je les observe comme des joueurs de bonneteau essayant de faire passer muscade.

    Au sujet de l’instruction publique. Je suis de la vieille école et même très conservateur sur les méthodes d’apprentissage. Je suis pour conserver ce qui a fait ses preuves en la matière : La répétition, les leçons apprises par cœur, la « majesté et l’autorité » de l’enseignant, la sanctuarisation de l’école. Ce qui fut l’excellence de notre éducation.

    Je ne suis pas expert en pédagogie, mais seulement observateur de ce que je constate. Mon père est né en 1910 et ma mère en 1925, ils n’avaient qu’un « certif. » passé à 14 ans à la fin de leur scolarité. J’ai toujours été impressionné par le niveau de culture générale qu’ils possédaient pour si peu de temps passé sur les bancs de l’école. Histoire : la chronologie des événements. Géographie : le repérage des lieux de France et du Monde. Calcul : toutes les opérations courantes de tête et rapidement, la règle de trois, la géométrie, les problémes de trains et de robinets résolus. L’écriture à la plume soignée avec peu de fautes d’orthographe, le dico. toujours ouvert pour vérifier.

    Quant à moi je n’ai eu que le brevet du CEG. Petite promotion.

    Mes enfants ont fait des études supérieures. Un jour mon fils m’a dit :  » Papa, tu n’as pas à rougir de ton parcours scolaire, ce matin dans l’amphi. mon voisin a écrit Villa Medicis…Medhi VI !!! « .

    En passant par Lyon, en voiture cet été, un jeune bachelier fraîchement moulu hésitait sur le nom du fleuve traversé : La Seine ou le Rhône ?…. « y a des coups de règles qui s’perdent »…disait mon père tandis que le maître nous donnait 10 cartes de France à reproduire !

    Reply
  • Lucien
    Lucien
    décembre 10, 2020 at 5:25

    Beaucoup d’entre nous à juste raison apprécient Zemmour pour ses références à l’Histoire pour expliquer ce qu’il nous arrive au niveau du changement programmé de notre société. Évidemment j’adhère, Mais là où je le préfère, où je me sens le plus proche de lui, c’est quand il a des réflexions, des formules, des mots que j’ai ressentis avant même que lui n’en parle. Comme le mot « sidération » qu’il a utilisé une fois pour exprimer comment les gens se sentaient devant le spectacle offert par les changements de population dans des grandes villes Il a dit aussi récemment comment les medias et la gauche (pardon pour le pléonasme) voulaient nous faire « oublier Paty » en fonçant sur le moindre événement pour ce faire. Comme cette brochette de footeux milliardaires avec le genou à terre et le poing levé. A-t’on remarqué un seul d’entre eux l’ayant refusé ? Et enfin une autre remarque qu’a faite Zemmour c’est quand il a noté que la haine de certains jeunes issus de l’immigration et leurs divers comportements pour la plupart violents, était en partie due à la honte, selon eux , ressentie par la soumission de leurs parents et grand parents à l’égard du pays d’accueil ex colonisateur.
    C’est fort ! Il faut presque avoir été un temps de ceux-là pour comprendre ce qu’il veut dire. Tous les enfants d’immigrés ayant subi ce bisutage ordinaire du petit nouveau venu d’ailleurs, ont dû avoir à combattre ce sentiment avant de le refouler en mûrissant et d’admettre que souvent ils ne doivent rien à leur pays d’origine et tout à celui qui les accueille.
    Un film italien : « Pain et chocolat », avec Nino Manfredi, illustre très bien ce sentiment.
    C’est un italien en suisse allemande qui travaille clandestinement à plumer des poulets. Il est souvent moqué par son apparence (je fais court) qui laisse deviner qu’il est étranger. Un jour il décide de se teindre les cheveux en blond. Les gens répondent alors poliment à ses saluts. Il va boire un verre dans un bistrot où un match de foot se déroule à la télévision. C’est un match entre l’Italie et Allemagne ou la Suisse peu importe. Les insultes fusent en allemand chaque fois qu’un joueur italien touche la balle ; et lui n’est pas le dernier. Il est même le plus virulent, le plus insultant d’entre tous contre patriotes. Je ne sais plus s’il s’exprime en allemand parce qu’il parle la langue ou bien s’il répète sans les comprendre ce qu’il entend des autres. Quand soudain l’Italie marque un buuuuuuut ! Et là notre homme, devant l’assistance médusée sous le choc de ce but encaissé, se lève triomphant, et leur fait un bras d’honneur….La fin de l’histoire montre qu’après une énième expulsion le type revient et revient encore là où il peut gagner de quoi faire vivre sa famille….

    Reply
  • Altmeier.
    Altmeier.
    décembre 10, 2020 at 6:10

    Pourquoi Fessenheim? questionne Zorro…
    Parce que cela fait des années que les
    Allemands nous bassinent les oreilles
    pour fermer la centrale… et continue
    d’acheter l’électrécité produite dans ces
    mêmes centrales nucléaires!
    On se couche devant les Teutons une
    fois de plus pour des stupidités « écologique ».
    Merci Angela.

    Reply
  • ange
    ange
    décembre 10, 2020 at 6:30

    je me souviens enfin j’essaie de me souvenir, mais quand j’ai passé le brevet, en math je me suis coltinée un problème sur les intégrales !! avec la grande muette et ses dérivés…. mais c’est flou. quand je vois le programme scolaire de mes p enfants… ,,,,,!! o secours

    Reply
  • Gervais
    Gervais
    décembre 10, 2020 at 7:06

    @Altmeier
    L’Allemagne possède 30 000 éoliennes et à fermer ses centrales nuclèaires.
    Résultat, elle produit en ce moment même 64% de son électricité à partir de charbon et de gaz, envoyant à chaque heure, 36 000 tonnes de CO2 dans l’atmosphère.

    La France possède… 6500 éoliennes.

    Reply
  • sylvaner
    sylvaner
    décembre 10, 2020 at 7:49

    Puisque la doxa à la mode islamogauchiste d’aujourd’hui c’est le racisme à toutes les sauces, on peut donc dire que l’inquisition épouvantable contre Sarkozy s’apparente à du racisme politico-judiciaire.

    Les juges en majorité rouges n’appliquent plus les lois, vidangent les prisons d’individus ultradangereux, relâchent et relaxent indéfiniment les racailles qui sont devenues leurs protégées, ils se rattrapent sur leur ennemi public n° 1 depuis des années en espérant laisser une trace historique dans l’histoire : la tête d’un président, le summum de leur gloire.

    L’antisarkozysme chronique haineux revanchard, c’est du racisme.

    Ces juges que l’opinion publique respectait jadis ont prouvé par leurs méfaits qu’ils ne sont que des crétins du même niveau d’intelligence que ces footeux qui se pavanent sur les stades avec leurs ridicules, pathétiques et caricaturales réactions de bobos outragés antiracistes. Leurs milliards ne pourront jamais leur permettre de s’acheter un QI, ils sont donc condamnés à utiliser le pois chiche qui leur sert de cerveau.

    Je vois déjà les scénarios antiracistes de ces abrutis s’ils ont un jour dans leur poule l’équipe de Namibie, ce pays abrite un Adolf Hitler, eh oui, sans déc’, c’est un conseiller municipal du district de Ompundja, il appartient au SWAPO le parti au pouvoir, Adolf Hitler Uunona, 54 ans.

    Vont-ils s’agenouiller poing levé avant le match, la FIFA va-t-elle convoquer l’ambassadeur de Namibie pour que cesse ce scandaaaale ?
    Benbassa va-t-elle remettre son étoile jaune, la ministre des Sports, les chanteurs, les comédiens, les ligues indigénistes racialistes traoristes vont-elles appeler au boycott ?
    Les assocs antiracistes vont-elles porter plainte pour incitation à la haine raciale ?

    Ce malheureux Hitler namibien a du souci à se faire, j’espère au moins qu’il est noir, de gauche et homo LGBTQWXYZ…. ça peut le sauver des griffes des inquisiteurs procureurs islamogauchistes.

    Reply
  • sylvaner
    sylvaner
    décembre 10, 2020 at 7:51

    J ‘ hésite à commander un  » petit noir  » dans un café , j ai trop peur qu un flic des SOS racisme m entende et porte plainte pour incitation à la haine raciale

    Reply
    • gewurztraminer
      gewurztraminer
      décembre 10, 2020 at 9:10

      🙂 🙂 🙂

      Commande plutôt un petit blanc, genre Sylvaner,

      à +

      Reply
      • Jacques-Aubin
        Jacques-Aubin
        décembre 10, 2020 at 10:37

        Mon voisin a un grand noir du Berry…il n’ose même plus la trique !

  • Anonyme
    Anonyme
    décembre 12, 2020 at 1:28

    L’émission du 9 à disparue…

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *